• Le premier troubadour.

    A propos du duc Guillaume IX d’Aquitaine.

    Guilhem de Peitèus « septième comte de Poitiers et neuvième duc d’Aquitaine » est un grand seigneur dont les domaines sont plus importants que ceux du roi de France. Il est aussi le premier troubadour connu et le premier poète européen en langue vulgaire. Personnage aux visages divers, seigneur somptueux, trichador de dònas (trompeur de femmes), marié deux fois et deux fois excommunié, ennemi de l’Eglise et croisé, Guilhem chante un amour encore chevaleresque, première étape vers un autre amour, courtois, et une nouvelle éthique. Son importance est capitale, puisqu’il est à la naissance de la poésie en Europe ; sa petite-fille Aliénor, reine de France puis d’Angleterre, devait plus tard contribuer par son action au rayonnement culturel de son temps. Il nous est parvenu de Guilhem onze chansons, que l’on range traditionnellement sous deux sources d’inspiration : l’une, gaillarde et destinée à des compagnons de débauche, l’autre, courtoise et calquant le service d’amour sur le service féodal. Une dernière chanson est un peu à part : Pòs de chantar m’es pres talents (Puisque m’a pris le désir de chanter). Ce poème est à part et tient une place particulière dans la production des troubadours. Il semble qu’il ait été écrit en 1117, à l’occasion du pèlerinage à Compostelle que le duc accomplit après la levée de son excommunication. On y découvre un Guilhem, qui a alors quarante-six ans, tout à la fois père qui tremble pour son fils, homme d’Etat qui craint pour ses domaines, et homme tout court qui dit adieu au monde et à tout ce qui a été sa vie. Le poète demande pardon à ceux qu’il a pu offenser, il prie Dieu de le recevoir auprès de Lui et il convie ses amis à ses funérailles, qu’il veut somptueuses. C’est là sans doute le premier exemple en Europe de ce type de lyrisme personnel, promis à une belle descendance. 

    « Une petite histoire de Cluny.Le dernier troubadour. »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :