• LE CAPTAL DE BUCH

    Jean III de Grailly, connu sous le nom de Captal de Buch, est né vers 1331 et décédé le 7 septembre 1376 dans sa prison du Temple à Paris, et quasiment contemporain du Prince Noir.


    Il est le fils de Jean II de Grailly et de Blanche de Foix-Béarn, et donc cousin de Gaston Fébus.
    Il fut célébré par Froissart comme un modèle des vertus de chevalerie. A l’exemple de ses ancêtres, il servit fidèlement les Plantagenêts, et particulièrement le Prince Noir qui avait sensiblement le même âge que lui, durant la guerre de Cent Ans.
    Comte de Bigorre par donation du roi Edouard III, il hérita de toutes les possessions de son père à la mort de son frère Gaston de Grailly en 1362.
    Ses titres étaient vicomte de Bénauges et Castillon, captal de Buch, seigneur de Puy-Paulin (dans Bordeaux), Castelnau, Langon, Latresne, Cadillac, Pommiers, Podensac, Grailly et Rolle (en Savoie), Meille (en Espagne) etc. Il fut fait en outre chevalier de l’ordre de la Jarretière. Lieutenant du Prince Noir, il fut, avec Chandos, le principal artisan de la victoire anglaise de Poitiers en 1356. C’est en effet lui qui captura le roi Jean II le Bon.
    L’année suivante il participa avec son cousin Gaston Fébus à une croisade en Prusse orientale.
    Au retour il participe à l’écrasement d’une Jacquerie à Meaux (1358).
    En 1363 il commandait les Navarrais du roi Charles le Mauvais en Normandie mais il fut vaincu et fait prisonnier en 1364 par Du Guesclin à Cocherel.
    Le roi Charles V, qui voulait retenir ce vaillant capitaine à son service, lui donna la seigneurie de Nemours.
    En 1365 le Captal assista, pour le roi de Navarre, au traité de paix qui fut signé à Saint-Denis.
    Jean III combattit aussi en Castille  dans la guerre qui opposa pour le trône Pierre le Cruel à Henri de Trastamare.
    En 1371, revenu en Aquitaine, il fit de nouveau allégeance à la Couronne anglaise et le roi Edouard III le nomma connétable d’Aquitaine. Il renvoya la donation de la seigneurie de Nemours au roi de France. Repris par les Français en 1372 à Soubise, refusant obstinément de servir Charles V, Il mourut enfermé au Temple. En effet Charles V voulait le libérer contre la promesse de ne plus porter les armes contre la France, ce qu’il refusa toujours.
    Il avait épousé en 1350 Rose d’Albret, fille de Bernard Ez V et de Mathe d’Armagnac, dont il n’eut pas de postérité.
    Son oncle Archambaud de Grailly recueillit son héritage. Archambaud, marié à Isabelle de Foix vers 1360, devint comte de Foix et seigneur souverain de Béarn en 1398.
    Le captalat de Buch est mentionné dès le XIIIe siècle. Ce titre – captalat – est unique en France et rare : on ne connaît qu’un autre titre de captal à l’époque de Charles V, celui de Trente. Le pays de Buch appartenait anciennement à la famille « de Bordeaux » et le titre de captal semble avoir été créé pour  elle et/ou par elle. Les Grailly l’acquirent par mariage avec la dernière héritière, Assalide de Bordeaux, au début du XIVe siècle.
    Le captalat de Buch englobait tout le pourtour du Bassin d’Arcachon appelé à l’époque mer d’Ignac ou mer de Buch. Cette seigneurie féodale ne disparut qu’en 1791. Il y eut donc une suite ininterrompue de « captaux » de Buch pendant des siècles mais le plus célèbre, et connu sous ce nom, fut bien Jean III de Grailly.

    Ceci n’est qu’un résumé bien sûr.

    « Le saint du jour.Une relation de la bataille de Cocherel. »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    6
    lililalili Profil de lililalili
    Mercredi 5 Septembre 2012 à 15:12

    Wikipédia, je fais attention quand même !... Je vais souvent vérifier sur d'autres sites. Quand à la modernisation de l'orthographe de PYLA, je viens de l'apprendre ! Comme quoi !...

    5
    Princess
    Mardi 4 Septembre 2012 à 19:10

    Bravo JP, on en apprend toujours avec toi ! C'est passionnant. Même si le Moyen-Âge reste une période assez inconnue pour moi (sauf sur le plan du droit : en fac, on avait un cours de droit médiéval).

    Bonne soirée. 

    4
    LULU.
    Mardi 4 Septembre 2012 à 14:42

    La Teste de Buch......Il était déja là celui la  ?   Bien sûr j'ai des noms qui reviennent  !!! Mais je sais que la plupart de ce que j'ai appris a l'école , fut complètement déformé pour les besoins de l'éducation nationale  et des gouvernements en place .... Peut -on encore faire confiance a l'histoire , telle qu'elle est enseignée de nos jours  ? 

    3
    JP
    Mardi 4 Septembre 2012 à 14:30

    Ne te sous-estime pas Lulu tu connais d'autres noms : le Prince Noir, Du Guesclin, Charles V...

    Bon faut dire que je nage là-dedans depuis pas mal d'années et que ça m'intéresse. Mais je reconnais volontiers que 98% des gens n'en ont rien à cirer. Je fais mes articles avec mes livres et mes notes. Je vois que vous êtes tous très Wikipédia et, ma foi, c'est assez précis et juste en général et rapide à consulter bien sûr. Mais parfois il y a des "erreurs". C'est moi qui ai fait le petit chapitre historique LANSAC sur Wikipédia. Et j'apporte des corrections de temps en temps quand je l'estime nécessaire dans des articles du Wikipédia.

    Saviez-vous que la commune d'Arcachon n'a été créée qu'en 1857 par détachement d'une partie de celle de La Teste-de-Buch ? D'ailleurs la dune du Pyla - nom modernisé car à l'origine c'était du Pilat - se trouve dans  La Teste et non sur Arcachon ?

    2
    lililalili Profil de lililalili
    Mardi 4 Septembre 2012 à 13:47

    On en apprend, des choses !... En cherchant "captalat", car c'est la première fois que je lisais ce mot, j'ai trouvé ça aussi, bien moins fouillé historiquement parlant : http://bassin.arcachon.free.fr/v0/spip.php?article127

    1
    LULU.
    Mardi 4 Septembre 2012 à 13:12

    OUHAOU .... BONJOUR le mec ....Une petite vie bien rangée le gars  !!!!  Je sais pas comment tu fais pour t'y retrouver dans ces vies trépidentes  !!! E n tout cas j'apprécie....C'est passionnant cette époque  ....  Par contre , les noms , ça ne me dit rien du tout  !!! Sauf peut être Gaston Fébus ......  MERCI pour ce bon moment ......

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :